Exposition « Bonnevaux, Voies et Lumières » – 11-12-13/11 – Meyssiez (38)

Classé dans : exposition | 0

L’exposition rassemble les œuvres de 3 photographes inspirés par la nature du massif de Bonnevaux, ses ambiances et ses lumières. Sensibles au fait que pendant plusieurs centaines d’années des moines ont arpenté, aménagé et rendu productif le massif, les photographes témoignent en quoi cet espace, la forêt de Bonnevaux et ses caractéristiques naturelles, ont su convaincre la fondation d’une Abbaye majeure de l’histoire cistercienne en cette place.

patrick

Patrick Pierry  Passionné par l’histoire et le massif de Bonnevaux depuis 30 ans , j’ai réalisé ces photos avec un esprit de { retour aux sources } tel que les moines cisterciens du douzième siècle le recherchaient pour vivre la vie qu’ils désiraient. J’essaie de montrer le coté sauvage, mystique, spirituel et donc naturel que l’on retrouve encore aujourd’hui dans certaines parties de ce massif boisé. Pour moi amoureux de la nature et du silence, cette immense portion de foret au cœur du Dauphiné est un atelier créatif à ciel ouvert.

christophe

Christophe Rayat  Je suis né dans le massif central où, gamin, je courais la campagne et les bois à la recherche de quelque fascinante rencontre. Aujourd’hui j’arpente – je ne cours plus – un autre massif, celui de Bonnevaux. Qu’elles soient végétales ou animales, les rencontres que j’y fait sont tout aussi, sinon plus, fascinantes qu’autrefois. Si je peux par la photo figer ces rencontres, ces ambiances, toute la beauté et la perfection de ce qui m’entoure et dont je fais partie, alors je peux partager le privilège et l’émotion qui ont été miens. Et peut être, transmettre à quelqu’un, quelque part, ma passion de ces lieux.

 

isabelle

Isabelle Lecomte  J’ai toujours aimé d’une part la photographie et d’autre part les forêts, en particulier les arbres et les ambiances subtiles qu’ils créent ; l’eau et ses mystères, le vent et… le silence. Ici autant d’ingrédients que j’aime saisir de façon « impressionniste » c’est à dire tenter de photographier des espaces temps, traces d’un système d’énergies, inspirée alors par un ressenti, une sensation physique.

 

Plusieurs versions de cette exposition seront présentées en 2017 : médiathèques de Saint-Simon de Bressieux, Saint-Jean de Bournay et La Côte-Saint-André – Cloître Apprentis Orphelins d’Auteuil , La Côte-Saint-André) mais la plus importante sera celle de Meyssiez du 11 au 13 novembre 2016 grâce à une mise en scène « forestière ».

A l’occasion de la création de l’exposition à Meyssiez du 11 au 13 novembre 2016, découvrez :

– Ouverture de l’expo le 11 toute la journée

– Vernissage le 12 novembre à 11h00

– Une cinquantaine d’épreuves papier, projections annexes, mise en scène avec des éléments de la forêt

– Une soirée débat/diaporama le 11 à 20h00 à Eyzin-Pinet

– Des animations coordonnées par la mairie de Meyssiez et des association locales